Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)

dimanche, mars 16, 2008

Les mots de Sarko dans l'Huma

L'Humanité a aimé notre livre :

Les mots de Nicolas Sarkozy, de Louis-Jean Calvet et Jean Véronis. Éditions du Seuil, 176 pages, 16 euros.

« Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d’eux », disait René Char. Les mots du candidat Sarkozy, entre 2004 et 2007, disent certes sa volonté d’être président de la République, mais soulignent également une « rupture linguistique ». « Sécurité » et « immigration », mais aussi « humanisme » ou « patrons voyous »… « Je veux », proclame Sarkozy, en appelant constamment à l’émotion. Les auteurs soulignent « l’efficacité rhétorique » du leader de l’UMP, qui, « pendant que la candidate de gauche parlait comme la droite, parlait comme la gauche ». Une stratégie de communication politique orchestrée par Henri Guaino, qui l’a aidé à « vampiriser » le discours des autres candidats. Le livre, fort bien documenté (il analyse plus de 300 discours), illustre, courbes à l’appui, ces glissements sémantiques qui jouent également sur le contenu de la politique… G. M.



2 Commentaires:

Anonymous Vincent² a écrit...

N'empêche qu'en le lisant, on ne peut que être subjugué par ce talent. Et encore, on a que le texte. En l'entendant, on ne peut être que pris. Il est phénoménal, comme orateur, quoiqu'on en dise.

On a beau dire, les journalistes pouvaient nous montrer le vrai sarko, etc. Toujours est-il qu'à la télé, il est super bien, alors en vrai...

Je comprends ceux qui sont passés sous son charme. C'est vrai que le réveil n'en est alors que plus douloureux.

Il faudrait faire un livre interactif, comme pour les enfants, avec le son et l'image.

D'ailleurs, (je suis peut-être un peu long), la seule autre bête de scène, c'est Le Pen.

On peut mesurer le charisme ?

lundi, mars 17, 2008 3:42:00 PM  
Anonymous bal a écrit...

sarko, charismatique ? c'est une blague ? Il ne faut pas confondre charismatique et populiste.

vendredi, mars 21, 2008 10:48:00 PM  

Enregistrer un commentaire