Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)

jeudi, novembre 08, 2007

Sur Google dans La Tribune

Débat avec Gérard Pogerel dans La Tribune d'aujourd'hui :

Google a-t-il inventé le modèle économique sans limite ?

La société a développé d'innombrables applications connexes qui étendent sa mainmise à tous les recoins d'Internet. Avec Android, Google promet aujourd'hui de faire démarrer l'Internet mobile sous son ombrelle. Cotée à plus de 740 dollars, son action lui vaut une capitalisation de plus de 230 milliards de dollars, soit la cinquième des États-Unis.

Lire la suite.


1 Commentaires:

Blogger vincent a écrit...

La protection de la vie privée pourrait influencer le modèle économique de Google. Il ne faut pas oublier que, malgré ses nombreux services, Google tire la majeure partie de ses revenus d’AdWords (click sur les pubs affichées).
Pour protéger sa vie privée, un utilisateur de Google peut être amené à générer de fausses requêtes pour noyer son profil sous de fausses informations. Mais pour que cette approche soit efficace, les requêtes doivent être générées de façons cohérentes (pas de point aberrent dans son profil). Et des clicks sur des résultats et des pubs doivent être simulés.
Pour prendre mon cas, mes recherches sont principalement orientées autour de certains sujets( informatique essentiellement). Mais plus précisément, sur des sujets proches des sujets de l’actualité. Dés lors, pour que quelqu’un simule mon profile, il lui suffit de générer fréquemment des requêtes cohérentes sur les dernière nouvelles en informatique.
Il s’avère qu’un tel procédé peut être automatisé. Ainsi, en partant de cette constatation, j’ai développé un add-on pour firefox qui extrait des mots clés de flux RSS pour générer des requêtes autour de certains thèmes précis.
Comme je l’ai mentionné plus haut, pour que la simulation soit réaliste, il faut cliquer sur certains liens et publicités. Hors tout le modèle économique de AdWords s’appuie sur les clicks des pubs. On pourrait naïvement penser qu’il suffirait de générer des faux clicks sur des pubs pour que ce modèle s’effondre. Il n’en est rien puisque Google utilise justement les profils d’utilisateurs pour détecter les faux clicks. Mais si justement il devient possible de générer un faux profil et les faux clicks qui vont de pairs, Google sera dans l’incapacité de les
détecter.
Par exemple si je clique sur une pub pour une cure contre le cancer du mésothéliome Google empoche 50$ (c’est le AdWord le plus chère). Si je clique trop fréquemment sur une telle pub, Google va détecter un problème et cesser de considérer les clicks.Mais si mon profil utilisateur laisse à penser que je suis effectivement atteint de se cancer, Google considérera mes clicks comme légitimes.
On le comprend bien, plus Google en sait sur notre vie privée plus son modèle se consolide, mais c’est justement dans ce débat pour la vie privée que réside le problème puisqu’il pourrait inciter des utilisateurs à générer de faux profils générant des revenus illégitime pour Google.
Pour plus d’information sur mon programme(en GPL), vous pouvez vous rendre ici :http://sourceforge.net/projects/fuzzy-search/
Le programme reste en développement, tout commentaire, remarque ou avis est le bienvenu.

mercredi, novembre 14, 2007 1:22:00 PM  

Enregistrer un commentaire