Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)

lundi, octobre 08, 2007

Le "détail" de Fillon chez Morandini

Mon impression sur le « détail» de François Fillon dans le Grand direct de Jean-Marc Morandini sur Europe 1 :


morandini europe1


4 Commentaires:

Blogger gperrin a écrit...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

dimanche, octobre 14, 2007 12:04:00 AM  
Blogger gperrin a écrit...

Je trouve cela très intéressant.
C'est justement là que tout le potentiel d'un système wiki comme wikipédia peut rentrer en compte;

En ajoutant la nuance d'un mot, son contexte, son exploitation, ses connotations (qui ne sont pas supposés apparaître dans une encyclopédie traditionnelle).

Il faut tout de même rajouter qu'à ce potentiel on doit aussi y joindre les limites de l'objectivité.

dimanche, octobre 14, 2007 12:05:00 AM  
Anonymous Anonyme a écrit...

M. VERONIS,

Je lis avec intérêt vos chroniques, et je ne partage pas le point de vue de M. Fillion concernant la question de l'ADN, comme beaucoup d'autres questions. Cependant, il me semble que ce n'est pas parce qu'un mot a été utilisé de manière fort suspecte en certaines occasions qu'il mérite la quarantaine.Ainsi, l'utilisation du mot "détail" ne peut-être utilisé, est devenu un mot sale, et celui qui l'utilise serait de moralité douteuse.

Lorsque j'entends ce genre de procès d'intention, je me pose toujours la question: et si un enfant écoute ça, qu'en retiendra-t-il? Pour ma part, j'aimerai que mes enfants retiennent des mots qu'ils entendent le sens que leur donne le dictionnaire, et non la valeur symbolique que certains contradicteurs veulent leur donner pour briser les discours. Si le discours est mauvais, qu'il soit déconstruit avec des arguments contradictoires, et non par des effets de manche.

lundi, octobre 15, 2007 9:01:00 PM  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Je suis bien d'accord avec vous. Ce n'est pas parce qu'un mot a été utilisé de façon douteuse qu'il mérite la quarantaine ! Mais le monde est ce qu'il est, avec ses bons côtés, et aussi sa bêtise... Fillon en a fait les frais (je ne crois pas un seul instant qu'il ait volu faire un clin d'oeil à Le Pen).

On ne va pas changer le monde d'un coup de baguette magique, mais il n'y a qu'une chose à faire : éduquer, éduquer, encore éduquer... Et peut-être que les Lumières qui ont un peu vacillé depuis quelque temps brilleront à nouveau de tous leurs feux. Espérons !

lundi, octobre 15, 2007 9:14:00 PM  

Enregistrer un commentaire