Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)

lundi, septembre 18, 2006

Google condamné pour la mise en ligne d'articles belges

BRUXELLES (Reuters) - Google a été sommé par la justice belge de cesser de mettre en ligne les articles des journaux de la presse francophone de Belgique, sous peine d'une astreinte d'un million d'euros par jour.

Suite chez Reuters.

Pour l'instant, Google ne s'est pas mis en conformité.

Le jugement dit aussi que google.be et news.google.be doivent publier l'intégralité du jugement en page d'accueil, sous peine d'une astreinte additionnelle de 500 000 euros. Pour l'instant, rien non plus...


2 Commentaires:

Blogger Serge Bibauw a écrit...

C'est bien triste cette histoire. En tant que Belge, je suis extrêmement déçu par cette décision de justice, mais infiniment plus encore par l'action des groupes de presse belges. Refuser de se voir indexer par Google News, c'est juste s'enterrer dans son coin, n'avoir aucune chance que l'actualité belge dépasse un peu des frontières ou que les noms des quotidiens belges soient ne fut-ce que connus à l'étranger francophone. C'est vraiment petit, très petit, tristement arrièriste... Malheureusement, certains qui se prétendent défenseurs de tel ou tel groupe, de telle ou telle profession, sont purement et simplement en train de se torpiller en voulant à tout prix garder leurs prérogatives d'antant, sans comprendre que le monde évolue et qu'il faut évoluer avec lui.

mardi, septembre 19, 2006 7:08:00 PM  
Anonymous Pilou a écrit...

J'avais envoyé un commentaire sur le blog de La Libre, estimant que la plainte était de mauvaise foi, le webmaster pouvant interdire l'indexation ou la mise en cache.
La réponse faite par le webmaster apporte une précision interéssante :
En réponse à Pilou et aux autres, je rappel que je ne soutiens pas la manière dont Copiepresse agit. Au département multimédia, nous savions que l'on pouvait se retirer seul du moteur de recherche. Sur l'autre point, je confirme que google ne demande pas l'avis des éditeurs qu'il prend sous google news. Il prend sans avertir ce que ne font pas yahoo et msn par exemple. Ces deux portails informent les éditeurs de leurs actions et demandent l'accord écrit pour être repris sous une autre forme que le RSS aux éditeurs. Ce que ne fait pas google. Juste pour info.

Ecrit par : Renaud H. | 25.09.2006

http://lapresseetsonweb.blogs.lalibre.be/

mardi, septembre 26, 2006 11:00:00 AM  

Enregistrer un commentaire